Quand l’art sauvera le monde

Soit, il y a comme un petit effet d’annonce monumental dans ce titre. Peut-être bien que l’art ne sauvera pas le monde. J’avoue.
Mais il pourrait bien nous sauver DU monde, celui dans lequel on est retenu en otage, et qui se rappelle à notre bon souvenir à chaque publicité dans le métro, à chaque ouverture de bouche de Donald Trump, à chaque oubli maladroit de nos représentants politiques dans leur compta complexe, à chaque forage de gaz de schiste dans la Terre Mère. Et c’est déjà pas mal.

Parce que soyons clairs, pendant qu’on est en train de manier le scalpel avec la précision d’un chirurgien, avançant centimètre après centimètre dans la création de magiques créatures de papier, on oublie CE monde-là, j’en mettrais ma main à couper mais ce ne serait pas très malin dans la mesure où ça tuerait dans l’œuf tout espoir de psychothérapie par le scalpel.

Toujours est-il que contempler le résultat de cette psychothérapie, entreprise avec succès par Rogan Brown, c’est déjà prendre 36 secondes de vacances du monde de bon matin, et ça, on n’est jamais contre…

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s