Quand une vie heureuse loin de Trump est possible

L’invention magique licornesque d’hier n’a pas fait le taf ? Vous vous réveillez encore en vous pinçant mais ça ne sert à rien parce déjà ça fait mal, et que de fait, oui, nous vivons bien dans ce monde où Donald Trump est présidentiable ?

No problemo, j’ai trouvé ce matin un moyen radical pour mettre fin à vos réveils malmenés. Un moyen qui s’appelle l’émigration, ou l’expatriation, c’est selon, paraîtrait-il que ça a à voir avec la couleur de votre peau, rapport toujours à ce monde défracté.

Donc donc donc.
Sachez qu’il existe une petite île canadienne, à l’extrêmité orientale de la Nouvelle-Ecosse, répondant au doux nom de Cape Breton. Rien que le nom, ça rassure, ça sent les embruns et la bonne humeur, ça sent l’endroit pas mal où se réveiller le matin.

Et quand on voit à quoi ressemble le spot, on serait bien à deux doigts de se laisser tenter:

briarisland_capebreton_canon-1105

Evidemment, à ce stade il serait déjà possible de prendre tranquillement ses deux doigts et de se laisser tenter. Car n’oublions pas que nous n’avons qu’une seule vie, et que l’on peut bien la remplir comme bon nous semble, malgré les constants avertissements rabat-joie des banques, des impôts, des patrons, des propriétaires et autres donneurs de leçons qui aimeraient bien nous faire croire le contraire (et malgré la partenaire de Jean-Jacques Goldman qui susurre sans arrêt “n’y va pas”).

A ce stade, vous vous dites: “bien sûr que ce serait pas mal d’aller vivre là-bas à Cape Breton, loin de Trump, loin de Paris et de ses appartements à 450 000 euros, loin de mon boulot tellement prenant et exigeant que je n’ai plus de place pour avoir un morceau de vie à côté… Mais comment faire ? Il faut bien bosser, pour avoir de l’argent, pour peut-être un jour accéder à la propriété, pour pouvoir avoir un chien”.

Sachez que Cape Breton a pensé à tout. La proposition complètement folle que la communauté annonce ? Quiconque étant prêt à s’y installer sera pourvu d’un emploi, et d’environ 8.000 m² de terre pour vivre. Absolument. Un boulot, et un terrain.
Vous voulez le voir pour le croire ? Pas de souci: après avoir atteint le plein emploi pour tous ses habitants en âge de travailler, les entrepreneurs locaux ont lancé un appel à l’aide sur leur page Facebook avec cette proposition de dingo.

Pour ceux d’entre vous qui sentent déjà les embruns leur chatouiller les narines, je rajouterais que ce n’est pas complètement impossible, et que même, même, c’est de l’ordre du possible d’un point de vue légal. Selon la loi canadienne, vous avez besoin de seulement 2 documents pour obtenir un emploi au Canada:
– l’invitation d’un employeur canadien approuvée par le ministère de l’emploi et du développement social du Canada
– un permis de travail qui est délivré après l’obtention d’un visa temporaire

Ce matin, offrez-vous au moins 5 minutes pour rêver, et vous rappeler que certains rêves sont réalisables…

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s