Il s’appelle Joan Punyet Miró et il a la méga classe

“Je me considère comme l’exécutant de ses volontés et j’aspire à faire ce que lui-même aurait fait s’il était toujours vivant”. C’est ainsi que Joan Punyet Miró, petit-fils de Miró, a expliqué son acte magnifique : la mise aux enchères de 28 toiles de son illustre grand-père au profit de la Croix-Rouge, afin qu’elle consacre cette somme à l’aide aux réfugiés. “Miró a traversé beaucoup d’épreuves dans sa vie. Il a connu la faim, l’exil pendant la guerre civile espagnole, la Seconde Guerre mondiale, il connaissait la désolation des camps de réfugiés”, a-t-il ajouté.

La maison Christie’s, qui organisait la vente jeudi 19 mai, espérait lever 50 000 euros; les œuvres de Miro sont finalement parties à 61 600 euros.

Merci Joan…

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s