Quand la fée clochette s’appelle Louis-Xavier

Vous ne seriez pas contre quelques preuves d’humanité matinales ? Moi non plus. Je suis donc allée investiguer du côté éclairé de la force dont la bougie, ma foi, peine à maintenir la flamme face aux rafales à 49,3 km/h. Et j’ai trouvé les cocos.

IMG_0245-minC’est à l’association “Carillon”, créée par un jeune homme méritant du nom de Louis-Xavier Leca, que l’on doit notre éclairage du jour : lancée fin novembre, cette association d’aide aux SDF rassemble un groupe de commerçants du 11ème arrondissement de Paris prêts à leur venir en aide. Autrement dit, pas comme l’épicier qui a refusé de prêter son briquet à mon pote hier pour allumer sa cigarette, celui-là peut retourner dans le néant de sa vie merdique.

Donc, pour ce qui est des gentils : un café, un duvet, une prise électrique pour recharger un téléphone, des produits d’hygiène, des invendus, un accès aux toilettes… Une soixantaine de commerces affichent désormais sur leur devanture le logo bleu aux trois clochettes de l’association “Carillon” pour faire savoir aux sans-abris qu’ils pourront trouver là un peu de réconfort. Dans le lot, par exemple, il y a Momo, gérant du café Le Popincourt, qui distribue des sandwiches tous les midis : « Deux tranches de jambon avec une demi-baguette et un bout de gruyère, ça ne coûte rien du tout. Tout le monde doit suivre, que ce soit les boulangeries, les fruits et légumes!”, estime-t-il. T’estimes bien, Momo, t’estimes bien…

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s