Il s’appelait Dain L. Tasker et c’était un petit curieux

Loin de moi l’idée de cafter, mais je vous signale qu’il y a des gens qui, en plus de porter des noms de nains de la mythologie nordique cités dans la Voluspade et dont la sonorité me donne furieusement envie d’engouffrer un chocolat addictif, développent des spécialités étonnantes. Wowowo le matin qui commence bien.

A titre d’exemple et pour illustrer mes propos, dans les années 1930, le Dr. Dain L. Tasker travaillait comme radiologiste au Wilshire Hospital de Los Angeles. Mais ce que ses patients et ses équipes ignoraient, c’est que son moment préféré de la journée était celui où il se retrouvait, le soir, enfin seul sur son lieu de travail.

Il pouvait alors aller discrètement jusqu’à sa vieille bagnole mythique (probablement un truc dans ce genre là) pour y chercher les fleurs fraîches achetées au fleuriste le matin même (pas de caméras de surveillance à l’époque, pratique…), les ramener à son bureau, et utiliser son outil de travail pour assouvir sa vraie passion : admirer la beauté fragile et éphémères des fleurs.

Et voilà que grâce à lui, ce matin, on peut en faire autant…
Merci Dain !

This slideshow requires JavaScript.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s