Il s’appelle Denys Chalumeau et il a tout compris

OK les cocos, on pourrait croire que c’est plus le bordel dans le monde que dans mon armoire à fringues, et c’est pas peu dire. Les gens de 69 ans meurent les uns après les autres mais pas Donald Trump, qui est quand même le plus gros connard de 69 ans que la terre ait jamais porté, pendant ce temps-là les migrants migrent, les riches s’enrichissent, la pollution pollue, et y a plus de saison.

Mais je vous le dis, le monde bouge. Pas très vite mais il bouge. Et la preuve c’est qu’on vient de trouver l’aiguille dans la botte de foin et qu’elle s’appelle Denys Chalumeau.

Denys Chalumeau, c’est le gars qui a fondé Seloger.com. S’il y a une personne en France qui n’a jamais entendu parler du site Seloger.com, elle s’est perdue dans mon armoire à fringue. Autant dire que le gars a réussi son business plan, son plan de développement, son plan de comm, et même son plan retraite (il a pris sa retraite à 48 ans, un super plan).

Et qu’a donc à dire Denys Chalumeau, symbole même de l’entrepreneur doué, de la success story qui décoiffe et de la start up en mode cocorico ? Qu’a donc à dire cet investisseur chevronné quand on lui demande quels sont ses projets pour demain? Il dit : “J’arrête. Je n’ai pas trouvé la raison du pourquoi mais j’arrête. La réponse se trouvera certainement dans des projets qui accompagnent davantage le changement sociétal : je suis convaincu que nous devons changer notre manière de vivre. Je mange moins de viande, je revends mon 4×4 et j’ai vendu ma maison au Brésil. Mes enfants, peut-être en opposition à ce que je représentais, m’ont beaucoup poussé. Je suis de ces gens qui pensent qu’il faut redonner du sens à la vie, pas forcément en faisant la course à la croissance et en faisant du fric. Si je devais soutenir de nouvelles aventures, ce serait davantage des projets du type Colibris – une association qui se mobilise pour la construction d’une société écologique et humaine. Mon mode de vie va changer.”

Amen.
Et merci.

Je vous laisse, j’ai une demande de subvention à envoyer mais non sans vous donner la source parce que c’est ce qu’on fait quand on est poli (et journaliste).

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s