Quand je préfère être nostalgique du cool plutôt que d’entendre ça plutôt que d’être sourde

Quand les jours mornes s’empilent comme des pierres grises sur le calendrier de l’échiquier planétaire, et que les bras nous en tombent, on a plus que jamais besoin d’un petit shoot de cool. Comme il n’y en a pas des massitudes dans notre espace-temps de civilisation perdue, voici que je l’ai trouvé dans une autre vie, qu’est-ce que ça tombe bien vous m’en direz tant.

stevie-wonder-bob-marley-jamaica-flyerAttention flashback: rendez-vous en ce jour d’octobre 1975, où le National Stadium s’est fait le petit plaisir d’accueillir pour un concert commun Bob Marley et Stevie Wonder, quitte à se faire un petit plaisir autant y aller franchement.
L’affiche du concert ? Elle fait déjà rêver. Surtout quand on remarque le tarif de l’entrée, entre 3 et 9 dollars, yep yep yep. Quant au nom du concert, « The Wonder Dream Concert », il pose l’ambiance et nous amène directement à la case cool, à cette époque où Bob Marley, Bunny Wailer et Peter Tosh jouaient encore ensemble. Ce soir là, ils font leur dernier concert, Bob Marley rencontre Stevie Wonder, et là, paf, c’est l’explosion de coolitude.

Comment je sais ça ? Est-ce que j’ai des preuves à l’appui ? Hééééé oui. Here is THE rush audio du concert, soit plus d’une heure de coolitude absolue, avec un jam commun sur Superstition en guise de bouquet final… Merci Nova !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s