Quand il y a larme, et larme

Les larmes ne seraient donc pas seulement de l’eau un peu salée ?

Dans son étude “Topographie des larmes”, Rose-Lynn Fisher a décidé de les placer sous son microscope en tenant compte de leur personnalité (la ségrégation des larmes, c’est mal) pour en avoir le cœur net. Au menu, donc, des larmes de tristesse, des larmes de joie, des larmes de colère, des larmes de préparation de lasagnes (oignons obligent)…

Drôle d’idée ? Et pourtant : la structure des larmes n’est pas la même, selon l’intention de la larme… La preuve en image, et la mise en abîme plus tard, au bord de la piscine, un verre de rosé à la main.

This slideshow requires JavaScript.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s