Quand les droits de l’homme, c’est pas pour les chiens

Le machin de ce matin est un rappel de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme :

“Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays” (Art. 13 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme)

“Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l’asile en d’autres pays” (Art. 14 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme).

N’oublions jamais que nous aurions pu naître là-bas, où la guerre, la famine, le terrorisme font rage, que nous aurions pu mourir noyé en voulant donner un lendemain à nos enfants. Et qu’étant nés ici, dans la paix, l’abondance et la démocratie, nous avons une devoir de solidarité.

Face à l’horreur, mobilisons-nous pour dire à nos gouvernements que nous croyons encore à la solidarité et aux droits de l’homme. Signons la pétition d’Amnesty International.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s