Quand il fait trop froid (ce sont les vagues qui le disent)

L’autre matin, Jonathan Nimerfroh, Johnny pour les intimes, surfeur pour ceux que ça intéresse, se baladait sur l’île de Nantucket, au large du Connecticut et du Massachussets, quand tout à coup, rien n’était tout à fait le monde de d’habitude. Là où il aurait dû entendre des vagues, c’était le silence. Et le paysage s’était mis sur pause.

Quelle chance, Johnny est aussi photographe ! Résulte de ce digne alignement des étoiles cette série photo surréaliste, “Slurpee Waves” immortalisant un phénomène qui laisse pantois les glaciologues interrogés par le New York Times.

PS : si vous avez une petite fille de 4 à 7 ans, ne lui montrez pas cette série photo sous peine de la refaire tomber dans sa période “Reine des Neiges”, option “c’est donc possible”.

This slideshow requires JavaScript.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s