Il s’appelle Mehrdad Mahdjoubi et il a inventé la douche à volonté

Il a de la suite dans les idées, Mehrdad Mahdjoubi, le PDG de l’entreprise suédoise de design industriel Orbital Systems.

L’an dernier, sa femme l’a traîné au ciné pour aller voir Interstellar. Il avait du boulot par-dessus la tête et aller au ciné ça ne le réjouissait pas autant que l’idée de boire (oui, boire) un baba au rhum par exemple, mais il y est allé parce qu’il aime sa femme et que de temps en temps il faut le prouver, qu’on aime son conjoint, sinon pour l’autre c’est pas sympa.

Evidemment, pendant la séance, il réfléchissait à autre chose, comme par exemple une manière de se faire un maximum de pognon (son excuse: il est PDG, il est obligé).
Et là, alors que dans Interstellar Matthew McConaughey se prenait une petite douche (et alors que sa femme, à côté, se disait qu’elle avait complètement oublié que ça ressemblait à ça, un corps d’homme), paf, l’idée :

1/ Dans les stations spatiales, l’eau n’est pas un problème. Les astronautes prennent des douches et hop l’eau est recyclée.
2/ Ici sur terre, l’eau devient une ressource rare et précieuse. Et du coup on se sent presque coupable de prendre une douche de 10 minutes, alors que soyons clair c’est quand même le meilleur moment de la journée où personne ne nous bassine pour aller voir Interstellar.
3/ La vachetounette le pognon que je pourrais me faire en recyclant le concept de la douche spatiale pour nous autres pauvres non-astronautes.

Alors comme Mehrdad Mahdjoubi, en plus d’avoir de la suite dans les idées, a également deux-trois personnes dans son réseau et un dynamisme du tonnerre (il est PDG, il est obligé), hop hop hop, il s’associe à la NASA pour adapter le concept à l’échelle des particuliers. Ensemble, ils mettent au point un système de purification de l’eau en circuit fermé qui recycle l’eau alors même qu’on se douche. Résultat: on utilise seulement 5 litres d’eau, même pour une douche un peu longuette (aujourd’hui, c’est 70 litres pour une douche de 5 minutes, pour donner une échelle. Je vous laisse faire le calcul pour votre douche en fonction de ce que mettez dans le terme “longuette”, c’est votre douche après tout on n’a pas élevé les cochons ensemble). En plus de ça, comme l’eau est déjà chaude, les économies en chauffage c’est pas mal non plus (mais pour les maths ça suffit).

Alors j’ai envie de dire merci à Mehrdad Mahdjoubi.
J’imagine que mentalement il se frotte les mains quand il annonce en souriant : “Notre marché concerne tous ceux qui prennent une douche”. N’empêche : heureusement qu’il y a des gars comme Mehrdad Mahdjoubi qui sont sans cesse en train de réfléchir à des manières de se faire un maximum de pognon, tout en ayant un peu de suite dans les idées, des relations, et un poste de PDG.
Parce que moi, si seulement j’avais eu cette idée en réfléchissant à la manière dont sortir l’humanité de l’impasse dans laquelle elle s’est fourrée le doigt dans l’œil, jamais je n’aurais pu la transformer en réalité.

En revanche, j’aurais peut-être eu un peu plus d’imagination en ce qui concerne le nom de ce système révolutionnaire : Mehrdad Mahdjoubi l’a appelé OrbSys. Sachant que sa boîte s’appelle Orbital Systems, c’est pas transcendant au point de me mettre sur orbite, si je peux me permettre.

(et on source, nom de dieu. Seules les dérivations conjugales, Interstellaresques et baba au rhumisées m’appartiennent)

Advertisements

One thought on “Il s’appelle Mehrdad Mahdjoubi et il a inventé la douche à volonté

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s