Quand c’est juste une illusion à peine une anamorphose

Voir la vie en couleurs là où elle est en 50 nuances de gris, c’est pas mal. La faire voir aux autres, c’est encore mieux.

Alors merci Georges Rousse d’avoir interrompu tes études de médecine après avoir découvert la magie du land art, merci de te faire plaisir avec l’anamorphose, et merci de nous faire partager le résultat.
Et pour ceux qui ne seraient familiers ni avec le land art ni avec l’anamorphose, sachez que la photo ci-dessous n’a pas été retouché avec Photoshop ni aucune tricherie électronique : Georges Rousse est intervenu à la peinture directement sur ce lieu à l’abandon, et l’a colorisé en utilisant certains principes de géométrie dans l’espace qui me sont tout à fait étrangers.

CASABLANCA-2003

Après, si de votre côté vous pensez être familier avec la géométrie dans l’espace et l’anamorphose, n’hésitez pas à en prendre plein la figure en visionnant ce petit clip de OK Go, filmé en une seule prise, et surfant sur l’illusion optique comme un éphèbe hawaïen sur la Banzai Pipeline.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s