C’est un odieux connard mais qu’est-ce qu’il est bon…

Dans la famille des odieux connards, je demande celui qui a de l’humour et une plume acérée.
Et sur son blog, je tire au hasard ce post judicieusement intitulé “Choisis ton mot d’excuses”. Ou comment, dans notre société de martyrs en puissance, la magie de l’auto-diagnostic repose sur trois cartes maîtresses : l’hyper-actif (l’excuse à privilégier entre 4 et 16 ans, selon l’auteur), l’autiste Asperger (entre 16 et 24 ans), et l’adulte surdoué (entre 24 et 77 ans). Pour une fois je ne vous ferai pas de teaser, ce serait trop dommage de ne pas lire le billet en entier

Comme le dit la baseline du blog, “qu’il est bon d’être mauvais” quand on est aussi doué en la matière ! Sur ce, faites-vous donc bien bien plaisir avec ce machin du matin à la bave de crapaud.

Advertisements

2 thoughts on “C’est un odieux connard mais qu’est-ce qu’il est bon…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s