Il s’appelle Matthieu et il est un brin énervé

Ouh la la que le matin commence fort quand 37 minutes après s’être réveillée, et alors qu’on en est à peine à chercher son cerveau qui fait la gueule au fond de son café, on fait la connaissance de Bonjour Tristesse.
Ha mais bien le bonjour Tristesse, bonjour la dose de cocaïne en injection mentale, bonjour l’agression des tympans à l’arme blanche, bonjour le monologue de tonton bourré en fin de repas, bonjour la vulgarité (oreilles sensibles s’abstenir), j’étais en train d’écouter The Girl From Ipanema mais elle a flippé du coup, elle s’est barrée sans demander son reste, t’as pas honte non ? Bonjour les dégâts.

A ce stade du post, on comprend bien que le machin de ce matin n’a rien à voir avec Françoise Sagan, mais je le dis quand même (et ceux qui pensent automatiquement à Bruel en lisant ces mots sont priés de faire une pause pour s’auto-flageller un instant). Son nom est Matthieu Longatte, et ça s’entend tout de suite qu’il est bien énervé, bien révolté par les news qu’il entend de bon matin, alors qu’il en est à peine à chercher son cerveau qui fait la gueule au fond de son café.

Alors qu’est-ce qu’on fait quand on est bien énervé bien révolté par les amas de conneries que les grands de ce monde produisent à la minute ? On peut peser de tout son poids pour mettre du peace & love dans les cactus de la vie en imaginant un blog positif de première minute (instant auto-promo), ou bien faire comme lui, et prendre/éructer la parole tout seul comme un grand devant son écran, fort d’une formation réussie d’acteur d’impro, d’un vrai (dé)goût pour l’actualité, d’un talent immense pour les jeux de mots improbables, et d’une énergie à la limite du surréalisme vandammien. Franchement, dans ces cas-là j’ai rien contre les gens qui s’énervent. Même vulgairement.

Certes, 12 minutes c’est un peu long pour le matin, mais en même temps, bonjour la revue de presse excitée : SDF en mal de solidarité, filles moches en mal d’acceptation de soi, jeunes en perdition se tournant vers le djihad, Serge Dassault (“le mec il a 53 millions d’euros et tout ce qu’il veut c’est être maire de Corbeille-Essonne ? Mais vas-y donne-moi ton fric mon copain, je vais faire un tour du monde je vais aller danser la salsa sur le machu picchu, mais t’as pas de rêves ou quoi ?”), Gérard Collomb, Sarkozy et Rachida Dati, reconnaissance de la Palestine, anniversaire de la légalisation de l’IVG… Le matin en prend pour son grade, en même temps qu’une bonne poignée d’abrutis, et ma foi, c’est toujours ça de gagné.

Et puis le vrai machin du matin, c’est, ensuite, de vouloir en savoir plus parce que mine de rien on a une certaine curiosité pour la chose comme quoi on a bien choisi sa profession, et puis de tomber sur le même Matthieu Longatte en interview, détendu, souriant, accessible, beau gosse, calme, limite timide, à l’écoute de son interlocuteur… Double effet kiss cool assuré. Allez, je mets les deux, histoire de. Et surtout, bonne journée !

Premier effet kiss cool :

Deuxième effet kiss cool :

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s