Le son qui aimait les Beatles

Les remix, parlons-en.
Dans la plupart des cas, c’est juste du plagiat musical raté (y a pas que Agnès Chauveau dans la vie, même si ça fait deux fois que je la mentionne sur ce blog, parce que non mais oh ça va bien deux minutes de faire semblant d’être journaliste, y en a qui essaient de bosser avec des vrais mots à eux nom de dieu). Et sinon, dans la plupart des autres cas, ça reste la meilleure façon de gâcher un morceau qui était tout à fait respectable en version originale et qui n’avait rien demandé, ni traduction ni relooking ni rien.

Alors loin de moi l’idée d’être à deux doigts de participer à gâcher Come Together, et je comprends la peur qui vous assaille, tout à coup, devant de telles précautions d’usage.
Mais quand j’écoute ce son, j’ai l’impression que David August l’a construit en hommage aux Beatles, parce qu’il les aimait vraiment d’amour et tout. A vrai dire, la première fois que je l’ai entendu, ce son, l’arrivée de John Lennon m’a complètement prise par surprise, un peu comme s’il était revenu sous acide dans le futur sur un morceau de transe, et qu’il y avait trouvé sa place. Et John Lennon sous acide sur un morceau de transe au réveil le samedi, c’est quand même un bon machin du matin à mon sens. Enfin moi je dis ça…

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s