Quand heureusement, il y a des alternatives…

Y a la NASA qui prédit la fin de notre civilisation, y a la neige qui devient noire au Groënland, y a les pesticides qui donnent Parkinson, y a le TAFTA qui se prépare en douce et les lobbies industriels qui se frottent les mains

Tout ça nous dépasse et nous révolte et nous peine et nous déprime et nous donne un sentiment d’impuissance. Et y a des matins où ça fait un petit déjeuner un peu difficile à avaler et un chouilla indigeste.

Alors heureusement, il y a des gens qui pèsent de l’autre côté de la balance, qui sautent à pieds joints dessus pour essayer de faire contre-poids.
Comme par exemple ces milliers de personnes qui se mobilisent autour de Alternatiba Gironde, et qui clament que le bien-vivre ensemble, c’est possible. La preuve : ils ont bien réussi à créer un village de transition où, ce week-end,  le grand public pourra s’informer sur l’urgence climatique, découvrir les solutions porteuses d’un monde convivial et solidaire, et fêter les alternatives concrètes mises en œuvre localement par des gens suffisamment concernés et engagés…

Exactement le genre d’initiative qui me permet d’avaler les grandes nouvelles aberrantes du matin, et qui me fait penser que si avenir il y a, ce sera grâce à des gens comme eux, qui se battent avec la force de leurs convictions solidaires, et grâce à des gens comme nous, qui leur donnons 2-3 euros sur Ulule. Un machin du matin qui met un peu de beurre dans les épinards de cette vision-là de la vie.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s