Mangez des frites, ça fera voler les avions

Amateurs de frites / beignets de courgette / accras de morue / empanadas / pasteis de camarao et autres délicieusetés, empiffrez-vous en toute bonne conscience, souriez avec votre bouche luisante de gras (et même avec des petits bouts de trucs frits partout autour, si vous êtes incapable de manger proprement), car demain, les avions voleront grâce à vous. Et d’ici à ce que vous deveniez les sauveurs de l’humanité (ou en tout cas des voyages à l’autre bout du monde) en ces temps traumatisés de changement climatique et d’économies rêvées d’énergie, il n’y a qu’une bugne. Alors oui, peut-être bien que ça semble planant, limite extrapolé, mais c’est la pure vérité. La preuve : la semaine dernière, un A330 s’offrait un petit Helsinki-New York en utilisant un biocarburant élaboré à partir d’huiles de friture provenant de restaurants. Un bon coup de pub pour la compagnie aérienne Finnair, qui opérait le vol le jour même où se déroulait la conférence des Nations Unies sur le Climat… A New York. Je vous laisse méditer sur le sens de ce machin du matin, mais aussi sur l’argument environnemental que nous aurons bientôt pour reprendre des frites… ou pour manger des chips, bien sûr.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s