Quand un street artist discute avec la police…

… ça donne une histoire surréaliste écrite au fur et à mesure par MOBSTR (son site, Organized Artistic Crime, vaut le détour – au cas où pour la pause dej), qui a un peu la tchatche surtout quand il s’agit de murs publics.

De fait, il a globalement pas mal d’humour, le MOBSTR. Surtout quand il décide de communiquer avec les agents de la municipalité : il avait déjà sévi en lançant un débat sur la perception des couleurs à la mode fifty shades of grey, et aujourd’hui, voilà qu’il revient avec une histoire à suspense à la mode cadavre exquis qui ne peut qu’être mon machin du matin (et qu’on peut voir en cliquant ici, ou bien si on préfère, sur l’image plus bas).

Et sinon c’est vrai, y a quand même beaucoup de liens pour un matin, la prochaine fois je me calmos amigos, mais aujourd’hui je suis d’humeur je cite mes sources. Ce qui est la moindre des choses, aussi, quand même, et même un vendredi. #journalismetotal

Once upon a time

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s