Le son qui donne envie de maîtriser le roller grave

Il y a le son qui groove, et ça c’est déjà pas mal.
Et puis il y a le clip.

Le clip parlons-en (mais pas trop longtemps, c’est le matin quand même). Au début, on se dit que les gars, à part des survêts des années 80, ils ont vraiment le groove dans la peau autant que dans leur son, et qu’ils sont plus fluides que la crème fleurette, même.
Et après on s’aperçoit que non, en fait ce ne sont pas leurs pieds qui font ça, enfin si, mais dans des rollers. Et là, mama mia, ça en fait un bon machin du matin…

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s